fbpx

Les cotons-tiges sont des bâtonnets ouatés utilisés comme nettoyants d’oreilles, et ce dans le monde entier. Nocifs pour l’environnement et faits majoritairement de plastique, des interdictions se lèvent depuis quelques années, qui défendent la commercialisation de ces accessoires d’hygiène auditive.

Excellente perspective pour la planète, mais alors : par quoi remplacer les cotons tiges pour bien entretenir son appareil auditif ?


Utiliser les sprays auditifs

Le spray auditif a pour objectif d’amollir le cérumen et de favoriser son écoulement. On peut s’en servir une à deux fois par semaine sans toutefois en abuser. Sa composition est proche de l’eau salée, il suffit donc de vaporiser ce produit dans le conduit en penchant un peu la tête. Ensuite, essayez de masser légèrement et essuyer le reste qui coule avec une serviette.  


Opter pour les cotons-tiges écologiques

Le coton-tige écolo, souvent confectionné en carton ou en bois de bambou, est compostable et 100 % biodégradable. Contrairement aux cotons-tiges à usage unique en plastique, ce bâtonnet en bois naturel est totalement biodégradable.

En effet, leur durée de dégradation est très courte, puisque, lorsque la tige en bambou est compostée, il suffit d’à peine quelques semaines pour qu’elle se dégrade totalement. Les oiseaux et espèces des milieux aquatiques n’ont donc plus rien à craindre en ce qui concerne la perforation accidentelle de leur estomac.

Il existe également des cotons-tiges en silicone pour l’entretien de vos oreilles. Lavables et réutilisables, ces coton-tiges sont munis de picots en silicone sur la tête pour gratter efficacement le cérumen sans blesser le conduit auditif.


Les cure-oreilles : une solution pour remplacer les cotons-tiges

Les cure-oreilles sont des petites spatules en inox ou en métal percées en leur centre. L’oriculi japonais en bambou s’avère aussi très efficace pour le nettoyage des oreilles. Non seulement ces ustensiles sont utiles pour gratter le cérumen, mais ils sont recyclables et réutilisables tant qu’on dispose d’un peu d’eau savonneuse pour les nettoyer. Cependant, il faut vraiment se montrer vigilant lorsqu’on s’en sert au risque de blesser sérieusement le conduit auditif à la suite d’un geste brusque.


L’option manuelle pour nettoyer ses oreilles

Recommandée par les médecins, c’est l’option la plus Zéro Déchet de toutes ces alternatives. On nettoie le pavillon de l’oreille avec un mouchoir et son petit doigt après le bain, ou bien à l’aide d’un jet d’eau tiède sous la douche.

Répéter cette opération une à deux fois par semaine est déjà suffisant pour ôter l’excès de cérumen.

Se nettoyer les oreilles sans l'aide de coton-tige est l'alternative la plus écologique.

Utiliser le nettoyeur d’oreille

Équipé d’une tête en spirale faite de silicone souple, le nettoyeur d’oreille est très simple à utiliser. Il suffit de l’introduire dans le conduit tout en le tournant délicatement pour réduire le cérumen. Toutefois, il est conseillé de s’en servir avec parcimonie, car il n’est pas totalement zéro déchet et peut aussi présenter de sérieuses conséquences pour l’oreille.


Présence de bouchon : que faire ?

Les coton-tiges en plastique peuvent déclencher des douleurs auditives et des bouchons d'oreille fréquents.

Attention : aucune intervention ne doit se faire sans vérification au préalable de l’état de votre tympan.
Pour cela, l’idéal est de contacter un médecin et de ne rien tenter vous-même. À l’aide d’eau peu d’eau tiède, d’une poire de lavement, d’une seringue ou d’un petit aspirateur, ce professionnel peut déjà réussir à extraire les bouchons.

N’hésitez pas à utiliser un produit pour ramollir le bouchon, comme du Cérulyse, pour faciliter son extraction par le médecin.


Pourquoi une interdiction des cotons-tiges ?

D’après les investigations, on a remarqué que les cotons-tiges en plastique font partie des déchets les plus présents de nos jours. D’ailleurs, ils figurent, depuis quelques années, dans le top 10 des débris les plus présents dans les océans.

En effet, l’usage de ces cotons-tiges non-recyclables est très dangereux pour l’environnement, notamment pour la faune. Ni biodégradables ni compostables, ces batônnets en plastique ne favorisent en aucun cas le zéro déchet.

Pour Antidia Citores, porte-parole de l’association Surfrider Foundation Europe, ces déchets plastiques sont comptés parmi les plus présents dans les milieux aquatiques. C’était une argumentation qu’elle avançait lors de l’adoption de la loi sur la biodiversité.
Cela dit et c’est très bien, la vente aux particuliers de vaisselle en plastique et de cotons tiges jetables est d’ores et déjà interdite en France depuis le 1er janvier 2020.

Il s’agit donc d’un gros soupir de soulagement pour la faune aquatique, mais aussi pour les médecins. En effet, ceux-ci n’ont jamais cessé d’alerter sur les dangers que représentent les cotons-tiges pour le bien-être de nos oreilles.

Selon le médecin ORL à l’hôpital européen Georges Pompidou, le Dr Bouccara : « ils contribuent à repousser le cérumen dans le conduit auditif et favorisent la formation de bouchons. » Il ajoute qu’ils peuvent être à la base de plusieurs traumatismes tels que des saignements, la perforation du tympan ou encore l’inflammation des parois de la peau s’ils sont utilisés avec trop de vigueur.

Vous l’avez compris : les cotons tiges représentent une véritable menace, non seulement pour l’homme, mais aussi pour l’environnement.

Cet article vous a plu ? Pensez à vous abonner à la newsletter ci-dessous pour recevoir d’autres conseils et astuces Zéro Déchet !

Par quoi remplacer les cotons tiges en plastique ?
Épinglez-moi sur Pinterest !

Pin It on Pinterest

Mon Panier Élément supprimé. Annuler
  • Aucun produit dans le panier.