fbpx

Planetoscope estime que le français moyen produit 1,40 Kg d’ordures par jour. Cela représente 513 kilos par an. Pourriez-vous imaginer de jeter ½ tonne de déchets en moins en une seule année ?

Nous avons pris la décision de viser l’objectif Zéro Déchet (presque entièrement) il y a près de trois ans. Nous pouvons honnêtement dire que c’est l’une des meilleures décisions que nous ayons jamais prises.

Heureusement, le mode de vie zéro déchet a commencé à devenir de plus en plus populaire ! Et ça marche, alors si vous vous demandez quel impact écologique vous auriez en appliquant ces conseils “zéro waste”, alors continuez à lire la suite !

Le mode de vie Zéro Déchet agit à de nombreux niveaux. Et nous sommes là pour vous aider à partir du bon pied avec des changements simples, qui en plus, vous feront économiser de l’argent au quotidien.

LES 5 R DE LA DÉMARCHE ZÉRO DÉCHET

Nous avons structuré cette liste sur la base de la règle des 5 R, de Béa Johnson (Zero Waste Home). Toutefois, de nombreux conseils entrent dans plusieurs de ces catégories (par exemple, vous pouvez refuser le plastique à usage unique et le réutiliser à la place)

  • Refusez ce dont vous n’avez pas besoin
  • Réduire ce dont vous avez besoin ; reconsidérer la quantité de choses que vous utilisez régulièrement
  • Réutiliser en réorientant les produits ou en utilisant des objets réutilisables comme des pailles réutilisables
  • Recycler ce que vous ne pouvez pas refuser, réduire ou réutiliser
  • Rendre à la terre le reste (compostage)

C’est une chose de lire ces règles et une autre de les appliquer dans la pratique. Par des exemples concrets, nous mettons en lumière la façon d’appliquer le plus facilement possible ces changements “zéro déchets” dans votre vie.

LES 5 CHANGEMENTS LES PLUS EFFICACES

Nous comprenons que les 50 points de cette liste peuvent paraître fastidieux à suivre, mais notre conseil est le suivant : Ne faites pas tout tout de suite. Commencez petit et concentrez-vous sur l’essentiel. Rappelez-vous : il n’y a pas de moyen parfait de parvenir au Zéro Déchet.

Si vous ne devez choisir qu’un petit nombre de choses à faire, même si cela va quelque peu à l’encontre des conseils de Béa, nous avons constaté que les 5 changements suivants ont eu le plus grand impact sur nos vies en termes de volume de déchets que nous envoyons à la décharge :

→ Commencez à composter
C’est de loin le moyen le plus rapide de réduire ce que vous jeter à la poubelle. Dès que nous avons commencé à composter, nous avons réduit la nécessité de sortir les déchets d’une fois par semaine à une fois tous les quelques mois (si c’est le cas)… il s’avère qu’une grande partie de nos déchets étaient des matières organiques qui sont précieuses pour enrichir le sol. Gagnant – gagnant !

→ Collectez un maximum d’objets à recycler (mais toujours recyclables)
Le recyclage est le dernier recours, mais hélas, nous y sommes contraints. Avant de tout jeter à la poubelle sans faire attention, faites d’abord une petite recherche pour savoir s’il existe des dépôts désignés (comme les installations de recyclage municipales) ou faites-les parvenir à Terracycle qui recycle quasiment tout. Parmi les exemples d’objets difficiles à recycler (mais néanmoins recyclables), on peut citer les déchets électroniques, les piles, le polystyrène, les tubes de dentifrice, les têtes de brosses à dents électriques, etc.

→ Ayez toujours sur vous une gourde et un mug isotherme réutilisables
Cela semble simple ? C’est parce que ça l’est, mais c’est tellement évident. Vous pouvez économiser en moyenne 156 bouteilles par an en utilisant simplement une bouteille réutilisable.

→ Emportez des sacs de courses réutilisables et n’utilisez pas de sachets plastiques
Encore une fois, depuis que nous avons fait cela, nous avons complètement éliminé les sacs de courses en plastique, qui étaient une énorme source de déchets pour nous il y a plus de cinq ans (c’est ridicule d’y penser maintenant). Nous n’utilisons pas non plus de sachets plastiques de fruits et légumes et nous lavons très bien nos aliments frais lorsque nous les achetons dans un magasin

→ Visez l’objectif zéro déchet en faisant ses propres produits d’hygiène et de beauté
Encore une fois, c’est un changement simple, mais à part la nourriture et les boissons, ce sont les produits que nous achetons le plus souvent, donc trouver des alternatives sans déchets fait une grande différence. Nous sommes devenus un peu obsédés par ce sujet ! Consultez nos articles sur les produits essentiels comme le dentifrice maison, le fil dentaire, le déodorant, le papier toilette, le shampoing et l’après-shampoing, les soins de la peau et le maquillage.

C’est donc ça l’astuce ;). Voici maintenant la longue liste des conseils les plus impactants pour vous aider à faire la différence ! Avant de continuer, une dernière chose à noter : n’achetez pas d’autres produits si vous n’en avez pas besoin et finissez ce qu’il vous reste déjà.


REFUSER : Dites adieu aux déchets quotidiens

Savon naturel à l'huile d'olive dans une salle de bain Zéro Déchet

Nous vivons dans un monde tout en plastique, ancré dans la culture du jetable. Si vous lisez cet article, vous avez sans doute remarqué combien de choses autour de nous sont soit à usage unique, soit en plastique, soit emballé, soit toutes ces choses. De courte durée de vie au mieux et à usage unique au pire, ces objets s’accumulent dans les décharges à une vitesse effarante.

L’un des changements les plus faciles pour atteindre l’objectif zéro déchet consiste simplement à refuser ces produits. Chaque fois que nous en refusons un au profit d’une alternative plus durable et plus écologique, c’est un grand pas pour l’environnement.

Examinons les refus les plus efficaces pour minimiser notre impact écologique :

Quand on sort

Sortir avec des amis peut relever du défi écologique tant les pièges sont nombreux

La chose la plus importante à retenir lorsqu’il s’agit de refuser est d’exprimer vos refus en public. Vous ne voulez que le barman mette une paille en plastique dans votre boisson ? Dites-le quand vous commandez. Cela peut sembler gênant au début, mais la plupart du personnel est plus qu’heureuse de vous accompagner dans cette démarche.

1) Bouteilles en plastique et gobelets jetables : Deux mots : réutilisables et isolés. Non seulement vous pouvez réduire tous les déchets liés aux boissons à emporter, mais vous pouvez garder votre eau plus froide avec une gourde et votre café dans un mug isotherme sera chaud bien plus longtemps qu’avec du plastique ou du papier.

Si vous prenez votre expresso dans un café, n’oubliez pas de préciser : “sur place”. De nombreux cafés utilisent des tasses en céramique ! Nous avons même constaté qu’il est parfois important de souligner “sur place dans une tasse en verre lavable s’il vous plaît”. Rien de plus fou que de voir des gens prendre un café au comptoir avec des gobelets jetables à emporter !

2) Couverts en plastique et pailles : Il existe de nombreuses alternatives aux pailles en plastique, par exemple en inox ou en bambou. Et la plupart des sets de couverts réutilisables sont même livrés dans de jolis petits sacs de rangement pratiques à emporter.

3) Sacs de courses en plastique : Faites toutes vos courses (d’épicerie, supermarché ou autres) avec des sacs réutilisables et des sacs de fruits et légumes en coton ou en filet. Vous avez probablement déjà quelque chose qui fonctionnera dans la maison ! Si vous oubliez votre sac réutilable (ce n’est pas grave, nous l’avons TOUS fait), demandez du papier à la place, qui est au moins compostable… ou transportez-le simplement si vous le pouvez !

Déchets de cuisine

Objectif Zéro Déchet pour une cuisine Zéro Déchet !

Il y a tant de refus pour vous mettre sur la voie d’une cuisine zéro déchet. Mieux encore, ils sont plus faciles qu’un dîner au micro-ondes (mais sur ce point, veillez à refuser également les types de plats avec des plateaux en plastique !)

4) Café et thé : En plus de votre dose de caféine dans une tasse réutilisable, achetez du café et du thé en vrac. Vous pouvez opter pour une cafetière à piston ou une cafetière italienne, et ainsi refuser les filtres à café jetables (qui sont compostables mais ont tendance à être emballés dans du plastique) ou les dosettes de café.

5) Les accessoires de cuisine jetables : Il s’agit ici de choses comme les assiettes jetables, les gobelets en plastique, le film étirable et le papier d’aluminium. Tous ces articles sont issus de la préférence de la société pour la facilité et la rapidité d’utilisation, qui permettent de réduire la quantité de déchets à nettoyer. Il est plus facile de sortir les poubelles que de laver toute la vaisselle d’un anniversaire.

De petites actions comme celles-ci permettront à notre échelle de moins polluer l’environnement.

6) Serviettes de table et essuie-tout : Remplacez-les par des serviettes en coton réutilisables et des chiffons en tissu (peut-être quelque chose que vous avez recyclé à partir de vieux vêtements ou de vieille literie).

7) Film plastique alimentaire : Remplacez-les par des emballages réutilisables naturels en cire d’abeille, appelés Bee Wraps.

De petites actions comme celles-ci permettront à notre échelle de moins polluer l’environnement.

8) Contenants alimentaires en plastique : Si vous avez déjà des Tupperware et d’autres récipients en plastique pour la nourriture, c’est très bien ; continuez à les utiliser ! Mais n’en achetez pas d’autres. Si vous en avez besoin de plus, optez pour un contenant en verre ou un bento en acier inoxydable.

9) Sacs à sandwiches : Supprimez simplement tous les sacs Ziplock de votre maison. Procurez-vous plutôt des sacs à sandwich réutilisables en coton ou utilisez des contenants réutilisables.

10) Liquide vaisselle et éponge non durables : Plus de bouteilles de liquide vaisselle en plastique, surtout avec les nombreuses options de savon Zéro Déchet disponibles. Même près de chez vous, il est relativement facile de trouver du savon à vaisselle en vrac, que ce soit sous forme de poudre, de tablette ou de liquide. Veillez à utiliser également une éponge biodégradable, comme un torchon ou une éponge Zéro Déchet (comme un luffa).

11) Les sacs poubelles : Si vous adoptez le mode de vie Zéro Déchet, vous finirez par ne plus avoir besoin de poubelle du tout. En attendant, refusez les sacs poubelle en plastique. Ils ne sont vraiment utiles que pour les déchets organiques de toute façon, et les déchets organiques sont presque toujours compostables. Utilisez plutôt du papier journal !

Déchets de salle de bain

Objectif Zéro Déchet Salle de bain

Cela peut sembler drôle quand on sait que la fonction la plus essentielle d’une salle de bains est de traiter les déchets que l’on produit, mais une salle de bain Zéro Déchet est tout à fait possible grâce à des choix plus conscients. Veillez bien à refuser :

12) Papier toilette à base de pâte vierge : Fait moins drôle : la production d’un rouleau de papier toilette à partir de pâte vierge d’arbre nécessite 1,5 livre de bois et environ 150 litres d’eau. Prévenez tout cela en passant à du papier toilette recyclé comme celui de Popee ou sans utiliser d’arbres avec le papier toilette en bambou. Si vous voulez vraiment opter pour la toilette totalement sans déchets, investissez dans un bidet pour vos toilettes.

13) Rasoirs en plastique : Économisez des tonnes d’argent (sans parler des milliards de rasoirs jetables qui se retrouvent en décharge chaque année) en vous rasant avec un coupe-choux ou un rasoir de sûreté.

14) Tampons et serviettes hygiéniques : Découvrez ce que les femmes du monde entier appellent “changer de vie” en remplaçant leurs tampons par une coupe menstruelle (comme les cup menstruelles Saalt), des serviettes hygiéniques réutilisables et des culottes menstruelles comme celle de Modibodi.

15) Brosses à dents en plastique, tubes de pâte dentifrice et fil dentaire : Le plastique n’est pas bon pour la planète ni pour nous, alors arrêtons de nous le mettre dans la bouche. Utilisez plutôt votre propre dentifrice maison Zéro Déchet, du fil dentaire compostable et une brosse à dents au manche biodégradable.

16) Déodorants : Bien que techniquement fabriqués à partir de composants recyclables, les tubes de déodorant en plastique sont rarement recyclés correctement et finissent presque toujours à la décharge. C’est un déchet qui n’a pas lieu d’être, surtout si l’on considère les nombreuses options de déodorants Zéro Déchet.

17) Savons emballés dans des bouteilles/emballages en plastique : Utilisez plutôt des barres solides, soit sans emballage, soit en carton compostable. Il existe même des barres de shampoing et d’après-shampoing ! Si vous préférez toujours le savon liquide, vous pouvez trouver des savons noirs liquide et dans de nombreux cas, des après-shampoings dans les magasins bio ou de vrac.

18) Produits de beauté et de soins de la peau emballés en plastique : Commencez à éliminer progressivement les emballages pour tous vos soins personnels. Presque tout ce à quoi vous pouvez penser, du mascara à l’écran solaire, a désormais des alternatives écologiques et durables.

19) Brosses de toilette en nylon : Lorsque votre brosse actuelle devient un peu désagréable, utilisez une brosse de toilette biodégradable, avec un manche en bois et des poils en fibre végétale.

20) Séparez les produits de nettoyage pour tout : Réduisez votre routine de nettoyage à un ou deux produits seulement. Le vinaigre et le bicarbonate de soude (que vous pouvez trouver en vrac) sont absolument tout ce dont vous avez besoin ! Le vinaigre tue la moisissure, tandis que le bicarbonate de soude agit comme un nettoyant abrasif. Un mélange des deux fonctionne comme un nettoyeur de canalisations.

Déchets d’animaux

Réduire les déchets de ses animaux de compagnie avec le Zéro Déchet

21) Friandises et aliments pour chiens emballés dans du plastique : Il peut être difficile de trouver de la nourriture pour chiens sans emballage, mais si vous ne pouvez pas, plusieurs entreprises de nourriture pour chiens s’associent à Terracycle pour s’assurer que leurs sacs sont correctement recyclés. Mieux encore, fabriquez vos propres aliments pour vos boules de poils !

22) Sacs à déjections de chien : Pour clarifier les choses, nous ne préconisons absolument PAS de laisser traîner les crottes de votre animal. Mais au lieu d’utiliser des sacs en plastique individuels, optez pour des rouleaux de sacs compostables pour chiens ou même du papier journal !

23) Jouets pour animaux non biodégradables : Le bambou est un excellent substitut à de nombreux produits pour animaux de compagnie, y compris les jouets. Les cordes ou les peluches en chanvre et les jouets à mâcher en caoutchouc naturel sont également d’excellentes alternatives… et puis il y a toujours les bâtons du parc (notre chien les adore toujours autant).

24) Colliers, laisses et harnais pour animaux de compagnie en nylon et polyester : Optez plutôt pour les colliers pour chien en chanvre et en bambou. Ces deux types de colliers sont biodégradables, fabriqués à partir de tissus cultivés de manière durable et plus doux pour la peau de notre fidèle animal.

Déchets au bureau

Stylo plume rechargeable Zéro Déchet

25) Des articles promotionnels bon marché comme des stylos et des crayons gratuits : Utilisez plutôt des stylos à plume rechargeables et gagnez le style d’un Hemingway moderne. Faites d’une pierre deux coups en trouvant des stylos d’occasion (mais en excellent état).

26) Impressions inutiles : Posez-vous la question suivante : “Ai-je vraiment besoin d’imprimer ceci ? Utilisez les emails ainsi les solutions les plus numériques possibles. Se fixer pour objectif de transformer cette imprimante/scanner en un simple scanner.

27) Les courriers papier et le courrier indésirable : Maintenez la tendance numérique en renonçant aux envois de courrier papier. Nous savons que vous n’avez pas toujours la maîtrise de la situation, mais vous pouvez annuler les annuaires téléphoniques, vous inscrire à la facturation électronique et apposer un autocollant “pas de publicité” sur votre boîte aux lettres.

28) Livres, magazines et journaux : Nous aimons lire autant que tout le monde et nous voulons de tout cœur soutenir l’art de l’écriture. Mais au lieu d’encourager la déforestation, obtenez une carte de bibliothèque (gratuite !), puis offrez-vous une liseuse pour les livres ou un abonnement à Audible (pour les livres audio). Vous pouvez même vous abonner aux versions PDF de n’importe quel grand journal.

Si vous aimez avoir un livre à la main (ce qui est le mieux, surtout en vacances), outre la bibliothèque, nous avons décidé d’acheter des livres d’occasion dans une librairie associative (ce qui est généralement très bon marché) et de les donner directement en retour : un avantage qui ne profite pas qu’à nous.

29) Piles non rechargeables : Des appareils électroniques bien conçus et fiables nous aident à réduire certains déchets, mais n’oublions pas les déchets qu’ils génèrent eux-mêmes. Alimentez vos appareils avec des piles rechargeables.


RÉDUIRE : En avez-vous vraiment besoin ?

Deux paire de mains tenant un bol contenant des tomates cerise d'une maison Zéro Déchet

Pour les objets qui sont essentiels et que l’on ne peut pas refuser, essayez simplement de réduire la quantité que vous achetez, ou de réduire la quantité de déchets qu’ils génèrent. Commencez par réduire :

30) La quantité que vous achetez en général : Adoptez une pensée minimaliste et arrêtez d’acheter des choses dont vous n’avez pas besoin. La manière la plus simple de réduire le plastique et les déchets est d’acheter moins. Essayez de vous mettre en place une interdiction d’achat pour commencer.

31) Les aliments dans les emballages : Achetez autant que possible en vrac ! Une réserve Zéro Déchet de nourriture réduit drastiquement les déchets de plastique et de carton. Il existe plein de magasins de produits alimentaires en vrac en ligne.

Pour vous fournir en fruits et légumes, les marchés fermiers sont une excellente ressource pour cela !

Si vous ne pouvez pas les trouver en vrac, trouvez un fournisseur direct (c’est-à-dire apportez votre pot au magasin de glace, votre sac à pain à la boulangerie pour votre baguette, ou vos propres bouteilles à la cave et/ou brasserie). Vous pouvez aussi faire preuve de créativité et essayer de préparer vous-même votre vinaigrette, votre sauce piquante, vos confitures, votre houmous, vos biscuits et vos tomates en conserve.

32) Acheter de nouveaux vêtements : Mettez-vous au défi d’acheter moins de vêtements neufs ou même d’aller jusqu’à ne jamais en racheter. Partez à l’aventure à la recherche de vêtements d’occasion super stylés, que ce soit dans une boutique physique ou via des friperies en ligne.

Si vous avez besoin d’acheter du neuf, n’achetez que ce qui vous va vraiment et ce que vous aimez absolument, ou comme dirait Marie Kondo, ce qui “allume la joie”. Et choisissez toujours des vêtements durables bien faits, fabriqués par des marques éthiques, même si elles coûtent plus cher (indice : il y a une raison à cela).

33) Les cycles de lavages des vêtements : Commencez par réduire le nombre de lavages à une fois par semaine et optez pour des lavages à l’eau froide (ce qui contribue de toute façon à préserver la vie de vos couleurs). Ne faites la lessive que lorsque les vêtements sont sales, et pas seulement après une seule utilisation.

Laissez sécher vos vêtements sur le séchoir à linge plutôt que d’utiliser un sèche-linge électrique qui consomme beaucoup d’énergie et qui est aussi très usant pour vos vêtements.

34) Améliorations technologiques : De nos jours, les outils électroniques sont conçus avec une obsolescence programmée, et il est presque moins cher d’en acheter de nouveaux lorsqu’ils se cassent. Essayez de briser le cycle. Achetez des produits bien faits, couverts par une longue garantie et si quelque chose arrive… réparez-le, ne le remplacez pas. C’est ce que nous appelons notre “philosophie de la technologie lente”.

Si vous avez besoin de remplacer, achetez des articles d’occasion si vous le pouvez.

35) Voyages en avion : Les voyages sont étonnants et, à notre avis, importants pour faire grandir les esprits et accepter les différences, mais les émissions des avions sont difficiles à supporter pour la planète. Réduisez cette pollution et les émissions de carbone en ne prenant pas l’avion si vous n’en avez pas vraiment besoin. Si vous devez absolument prendre l’avion, l’achat de compensations carbone est un bon moyen d’aider à résorber les dommages causés.

36) Dépendance à l’égard de votre véhicule : Au lieu de vous déplacer en voiture, réduisez vos déchets de carbone en optant pour des moyens de transport alternatifs : covoiturage, transports publics ou, mieux encore, vélo.

37) Manger à l’extérieur : Préparez vous-même votre déjeuner pour vous assurer qu’il ne contient ni ne produit de déchet. Au lieu d’acheter des repas emballés dans du plastique lors de vos déplacements, préparez-vous et prenez une banane ou quelques noix dans un récipient réutilisable. C’est plus sain pour vous aussi !

38) Les dons physiques : Demandez un don ou un cadeau d’expérience qui ne coûte pas cher (par exemple, un dîner pour deux ou des billets de cinéma ou de sport : peu importe l’activité). Si vous offrez un cadeau, appliquez la même philosophie. Quelques idées supplémentaires ici.


RÉUTILISEZ : Encore et encore…

Objectif Zéro Déchet : une sculpture en matériaux recyclés

La réutilisation est un moyen étonnant de réduire les déchets (et de vous faire économiser de l’argent !). Bien que nous ayons inclus dans cette liste quelques suggestions de produits réutilisables pour vous aider à éviter d’utiliser des objets jetables, nous préconisons TOUJOURS d’utiliser ce que vous avez avant d’acheter du neuf.

39) Des bocaux, des bocaux et encore des bocaux : Les bocaux en verre sont les meilleurs amis du zéro gaspilleur. Vous pouvez les utiliser pour acheter en vrac (des produits d’épicerie secs aux produits de nettoyage), pour stocker des plats préparés ou même pour faire vos propres recettes Zéro Déchet maison.

40) Vieux tupperware : N’achetez pas de nouvelles alternatives en acier inoxydable ou en verre si vous n’en avez pas besoin. Le plastique est déjà usé, aussi bien en maximiser la valeur.

41) Le gaspillage de la nourriture : Avant même de recourir au compostage, réutilisez tous les futurs déchets alimentaires possible. Par exemple, utilisez les extrémités des légumes-racines (comme les oignons, poireaux, oignons nouveaux et autres bulbes) pour les faire repousser.

Vous pouvez même contribuer à réduire les déchets alimentaires des épiceries en achetant des articles dont la date de péremption est proche à des prix très avantageux (assurez-vous simplement de les manger avant qu’ils ne soient périmés).

Et bien sûr, le plus important est de composter les restes de nourriture et de donner à vos plantes de puissants nutriments !

42) Apprenez quelques techniques de couture de base : Comme repriser de vieilles chaussettes, recoudre les trous et modifier les ourlets et la taille. Si le problème est mineur, réparez-le vous-même !

43) Vêtements/serviettes usés : Pour les vêtements ou les serviettes vraiment usés qui ne peuvent pas être réparés ou les articles de mode “Fast Fashion” bon marché et sans grande valeur de don, coupez-les en morceaux puis utilisez-les comme chiffons réutilisables pour la maison.

44) Vieux jouets pour les animaux domestiques : Nos animaux domestiques détruisent souvent les jouets qu’on leur achète. Avant d’investir dans de nouveaux jouets pour animaux, même écologiques, essayez d’utiliser de vieilles peluches. Si vous n’en avez pas à la maison, allez voir dans une friperie ou demandez à des amis qui ont des enfants devenus grands.

45) Donnez des objets : Même si vous n’avez pas l’utilité de quelque chose, quelqu’un d’autre pourrait le faire. Faites don de vos objets non désirés à des œuvres de bienfaisance ou à des friperies, ou trouvez quelqu’un qui en veut sur des brocantes Facebook ou sur LeBonCoin. Ne vous contentez pas de les jeter. Vous savez ce qu’on dit sur les ordures d’une personne…

**Note : nous nous sommes rendu compte en écrivant ceci que tant de choses dans la section “REFUSER” ont d’excellentes options réutilisables. Alors nous vous recommandons de faire remonter plus haut et de revoir ces suggestions en gardant à l’esprit leur potentielle “réutilisation” ! **


RECYCLER : Plus que vous ne le pensez

Objectif Zéro Déchet : en dernier lieu, il faut alors recycler.

Réservez le recyclage en dernier recours à ce qui ne peut être refusé, réduit ou réutilisé. Contrairement à la croyance populaire de notre culture du “Oh-mais-je-recycle”, nous devrions penser au recyclage en dernier recours. L’avenir, c’est le Zéro Déchet ! Mais vous devrez bien sûr recycler certaines choses, donc :

46) Recyclez correctement : Cela peut sembler évident, mais pour le recyclage en bennes, respectez les directives concernant ce qui peut et ne peut pas être recyclé et la manière dont il faut le faire (par exemple, en triant le verre, le papier, les boîtes de conserve, etc.)

47) Vérifiez si on peut recycler avant de jeter : Un nombre surprenant d’objets bizarres et merveilleux auxquels vous n’avez probablement pas pensé peuvent être recyclés dans des installations spécialisées. Par exemple, à proximité, nous avons un centre de dépôt qui accepte les piles, les ampoules, les déchets électroniques (comme les ordinateurs portables et les fers à repasser), le polystyrène, les plastiques durs (comme les chaises en plastique) et les plastiques mous (comme les sacs de nourriture pour chiens).

Terracycle est une autre option intéressante et fonctionne maintenant dans de nombreuses régions du monde. Ils acceptent les tubes de dentifrice, les têtes de brosses à dents électriques, les stylos, etc. Vous pouvez vous organiser pour avoir votre propre boîte de collecte ou déposer vos déchets à des points de collecte spécifiques.


RENDRE À LA TERRE : Le cycle de la vie

Enfin, en bout de chaîne, il faut rendre à la terre ce qu'elle nous a donné

Pour tout le reste, il faut le composter ! Nous jetons une quantité stupéfiante de déchets organiques et compostables… jusqu’à 50% de nos déchets en fait !

Le compostage est un processus magique et nous croyons de tout cœur que tout le monde devrait s’y mettre.

48) Collectez vos déchets alimentaires : Un simple bac de collecte sur le comptoir de votre cuisine suffira (nous utilisons un vieux récipient en plastique). Vous pouvez ainsi collecter de la nourriture pour votre propre composteur ou, si vous ne compostez pas, collectez ces déchets organiques pour quelqu’un qui le fait ! Vérifiez auprès de votre conseil municipal s’il propose des services municipaux de compostage.

49) Le compostage pour tous : l’idéal est que vous vous mettiez au compostage vous-même ! Vous pouvez même le faire dans votre propre appartement, sur votre balcon (nous avons un lombricomposteur sur le balcon !) ou même à l’intérieur, grâce à quelques bacs à compost d’intérieur très astucieux disponibles sur le marché. Consultez notre article sur le Compostage en appartement et ces déchets que vous pouvez ou ne pouvez pas composter.

50) Utilisez votre compost pour faire pousser vos plantes : Utilisez votre compost pour faire pousser votre propre petit jardin d’appartement. Le compost est idéal pour amender le sol et fournir des nutriments aux plantes. Si vous avez un lombricomposteur, vous verrez que les plantes se développent simplement avec un peu d’engrais à base de thé de vers. Là encore, si vous ne pouvez pas cultiver votre propre jardin, donnez votre compost à quelqu’un qui l’utilisera.


Dernières réflexions pour atteindre l’objectif Zéro Déchet

51 BONUS ) Dites-le aux autres et montrez l’exemple : Nous sommes des gens assez normaux, des gens ordinaires, et nous sommes donc très heureux d’observer les autres faire des changements simplement en voyant ce que nous avons fait. Nous essayons de ne pas être dogmatiques lorsque nous parlons aux autres de cet incroyable mode de vie, mais nous essayons d’inspirer l’action.

La frontière est parfois mince, mais il y a des moyens de partager qui ne font pas sentir aux autres qu’ils sont inadaptés, menacés ou sur la défensive. Au risque de donner l’impression que nous sommes des hommes (ou des femmes) frileux à ce sujet, voici quelques exemples :

  • “Je savoure le plus délicieux des cafés à la maison ET je fais des économies” (ce qui devrait être vrai bien sûr, ce qui est le cas dans notre cas !)
  • “Ne vous inquiétez pour ces couverts en plastique, j’ai apporté les miens : j’essaie vraiment d’être plus conscient de mes déchets plastiques, même si j’échoue parfois” (nous trouvons que cela aide d’être “vrai” : d’après notre expérience, il est impossible d’être totalement Zéro Déchet tout le temps)
  • “Avez-vous vu ces incroyables blogueurs zéro déchet ? Ils sont si inspirants”

Rappelez-vous simplement : le zéro déchet est un voyage. Il ne s’agit pas de la destination finale, mais de tout ce que vous pouvez faire en cours de route. Les conseils figurant sur cette liste ne visent pas nécessairement à éliminer TOUS les déchets, mais vous aideront à réduire considérablement votre impact environnemental.

Nous espérons que cette liste vous a aidé dans votre aventure vers le Zéro Déchet, que vous veniez juste de la commencer ou que vous soyez en bonne voie. Faites-le nous savoir dans les commentaires ci-dessous !

Si vous avez apprécié cette liste ou si vous l’avez trouvée utile pour progresser dans votre objectif zéro déchet, pensez à partager cet article pour nous aider à inspirer d’autres personnes.
Plus nous serons nombreux à faire ces petits changements, plus nous commencerons à voir à quel point ils sont importants !

Mon Panier Élément supprimé. Annuler
  • Aucun produit dans le panier.