fbpx

imiter sa production de déchets jusqu’à zéro ne se fait pas du jour au lendemain. Alors, comment réduire ses déchets au quotidien ?

Il faut déjà commencer par changer ses habitudes quotidiennes et son mode de pensée tout entier. L’objectif est de changer ce geste de gaspillage irréfléchi qui consiste à jeter systématiquement dans la poubelle tous nos déchets. Devenez plus responsable en vous essayant au compostage, au tri, au recyclage, et en introduisant de nouveaux outils et produits Zéro Déchet.

En bref, la réduction des déchets en plastique est un processus lent, mais qui se veut sain et écologique.

Nous allons découvrir ensemble comment réduire ses déchets au quotidien ? Découvrez notre liste d’astuces créatives pour lutter contre la pollution plastique avec quelques gestes simples.


Compostez les objets organiques

Le compost est un moyen efficace de réduire ses déchets au quotidien

Au fond, le mode de vie Zéro Déchet signifie qu’il faut limiter, voir éliminer de notre consommation autant d’objets en plastique que possible. Le plastique et ses emballages omniprésents nuisent à notre santé. Heureusement, nous allons voir point par point comment réduire ses déchets efficacement et durablement.

Envisagez d’abord d’être plus sélectif dans vos choix, puis éliminez doucement et de façon responsable tous ces objets inutiles de votre foyer.

Vous utilisez des rouleaux essuie-tout pour nettoyer après avoir cuisiné ? Tant qu’ils ne contiennent pas de spray nettoyant (un produit chimique souvent utilisé), n’hésitez pas à les jeter dans le bac à compost.

Vous avez de la nourriture à emporter au bureau ou vous avez rapporté des restes du restaurant chez vous ? Prenez note que les commerces de bouche qui utilisent des conteneurs compostables doivent être privilégiés. N’hésitez pas à sensibiliser le personnel de cuisine en apportant par exemple vos bocaux en verre réutilisables ou vos sacs, cela les fera réfléchir à ce sujet. Certains emballages en plastique sont également recyclables : vérifiez bien les directives locales en matière de recyclage et de tri. Demandez toujours (poliment !) à ce qu’on ne vous fournisse ni sac, ni vaisselle jetable, qui partiraient à la poubelle.

Vous avez acheté du thé emballé individuellement ? Recyclez d’abord le carton, puis compostez votre sachet de thé après l’avoir utilisé. Faites attention à choisir des marques de thé sans emballage ou sachets en plastique non-recyclables. Les filtres à café peuvent aussi être directement jetés au compost de cuisine.

Et n’oubliez pas non plus la salle de bain ! Les lingettes en papier utilisées (sans produits chimiques) ainsi que les cheveux tombés dans la douche peuvent aussi aller dans votre compost.


Cuisinez en donnant une nouvelle vie à vos aliments

Composter les déchets organiques pour réduire ses déchets

Lorsque vous cuisinez, conservez vos épluchures de fruits et légumes (ex : les tiges de brocoli, les extrémités d’oignon, les têtes de carotte, etc…) et tout déchet organique (ex : coquilles d’œufs, carapaces de crevettes, marc de café, etc…). Ces restes peuvent sans problème être jetés dans votre compost de cuisine. Mais il existe un autre moyen de recycler ces déchets de fruits et légumes avant de les jeter : regroupez-les dans des boites et congelez-les pour en faire un savoureux bouillon pour plus tard.

Une fois que vous avez une bonne quantité de ces déchets au congélateur, mettez-les tous dans une casserole d’eau filtrée du robinet. Portez à ébullition, puis laissez mijoter à feu doux pendant une heure ou deux. Toutes les molécules de ces saveurs délicates présentes dans vos restes seront lentement extraites en cuisant. Enfin, filtrez l’eau avec les déchets des fruits et légumes dans une passoire pour récupérer un délicieux bouillon parfumé.

Ajoutez ce bouillon à vos soupes ou bien pour cuire des céréales comme le riz ou le quinoa. Ce bouillon fait maison sublimera les plats sortant de votre cuisine en leur ajoutant une saveur unique. Et ça fera toujours un produit de moins à acheter en courses !

Après avoir préparé le bouillon, vous pouvez le congeler une fois de plus pour le réserver pour d’autres occasions.


Comment réduire ses déchets en amenant ses propres couverts

Comment réduire ses déchets avec des objets réutilisables

Lorsque vous commandez à emporter, prenez les devants en amenant vos propres couverts plutôt que de ne pas avoir le choix que d’accepter des couverts jetables. Vous savez que toute cette vaisselle à usage unique finira sa course dans une décharge, puis probablement dans la mer !

L’idéal est de prévoir à l’avance vos gestes de la journée. De cette façon, vous êtes reconnaissant des richesses que nous offre la planète en apportant votre ensemble d’ustensiles réutilisables tous les jours avec vous.
Encore mieux : munissez vous d’un bento en inox ou de bocaux en verre réutilisables pour emmener vos aliments. Vous pouvez également penser à prendre votre sac en tissu pour être toujours prêt à toute éventualité.

Pensez également à garder des couverts supplémentaires, par exemple dans votre voiture ou bien au bureau. Insufflez l’inspiration du Zéro Déchet à vos collègues en mangeant votre repas entre vous avec vos couverts réutilisables. Un peu d’eau du robinet et desavon suffisent pour garder vos ustensiles propres et prêts pour votre prochaine journée.


Demandez uniquement les plats lorsque vous commandez au restaurant

En France, les ustensiles à usage unique liés à la nourriture (tels que les couverts et gobelets, les barquettes en plastique, les bouteilles d’eau, etc…) représentent une grande partie de notre flux de déchets. C’est à ce moment que la lutte contre le gaspillage est réelle lorsque vous faites vos courses, en particulier pour les plats à emporter.
En parlant des courses, n’oubliez que la vente en vrac connait un véritable essor ces dernières années grâce au mode de vie Zéro Déchet. L’avantage du vrac est que l’on peut amener ses propres sacs pour les remplir. Au final, en utilisant le vrac, beaucoup moins de sacs en plastique se retrouveront dans l’environnement.

Que vous vous fassiez livrer votre nourriture ou que vous commandiez à emporter, c’est la même routine. Vous finirez par jeter des sacs en papier, des sachets plastique, de la vaisselle à usage unique, des emballages en cellophane, des condiments dans des tubes en plastique, et bien sûr la pile de serviettes de mauvaise qualité se désintégrant à la moindre goutte d’eau.

Réduisez tous ces déchets en privilégiant d’abord la vente de plats à emporter plutôt que la livraison à domicile. Ensuite, lorsque vous passez votre commande, demandez uniquement les plats en fournissant vous-même les récipients.
Faites savoir au serveur que vous n’avez pas besoin de serviettes, ni de vaisselle, ni d’emballage, ni de sacs. Et faites-lui savoir que vous désirez simplement vos plats sans les récipients et autres ustensiles jetables.

Cette démarche a un double intérêt : la réduction des déchets (ménagers et alimentaires) finissant à la poubelle, ainsi qu’une économie pour le restaurateur d’onéreuses fournitures jetables.

Pour vous encourager davantage : l’autre jour nous avions demandé à n’avoir que les plats commandés, en refusant toute la vaisselle jetable. Et bien, le personnel de cuisine nous a offert deux repas gratuitement, en récompense de nos efforts pour l’environnement.
Au final, ça paie de limiter ses déchets !


Recyclez vos sacs en plastique

Pour réduire ses déchets, rien ne vaut des sacs réutilisables

Tout le monde possède un gros sac rempli d’une quantité de petits sacs en plastique à la maison. Bien sûr, il est parfois utile d’en avoir pour transporter les objets mouillés, sales, puants, collants ou autre. Mais absolument personne n’a de tel besoin de consommation.

Les sacs de courses sont une épidémie domestique cachée mais rampante. La meilleure solution à mettre en place est de les ramener d’où ils viennent : au magasin. Vous l’aviez peut-être déjà remarqué : souvent, près des portes d’entrée et/ou de sortie des épiceries se trouve un grand conteneur destiné à leur recyclage.
Déposez-les dans ces bennes de tri, puis allez chez vos parents et grands-parents et faites de même de tout leurs sacs (parce qu’ils font la même chose que vous !).

Il faut savoir que les sacs en plastique ne sont pas recyclables dans les bacs de recyclage ordinaires. Alors faites-en la collecte pour vous en débarrasser de manière responsable. Vous pouvez aussi limiter la consommation d’autres produits en plastique qui accompagnent souvent les aliments, comme ceux sur cette liste :

  • les sachets de pain
  • les emballages en plastique de fruits et légumes
  • les sacs plastiques de congélation
  • les doublures dans les briques de lait
  • le papier d’emballage sur les bouteilles d’eau et les serviettes plastifiées
  • les emballages jetables en papier journal

Essayez de recycler ces produits plastiques proprement dans les bennes de tri appropriées. Ces simples gestes permettront au quotidien de limiter le gaspillage des ressources de notre environnement.


Le programme TerraCycle : un allié de taille pour réduire les déchets difficiles à recycler

Comment réduire ses déchets difficilement recyclables avec TerraCycle

Une de nos dernières astuces de cet article consiste à trouver des boites de collecte TerraCycle dans un lieu proche de votre maison pour y déposer tout déchets à recycler et autres produits non-recyclables.
TerraCycle est une entreprise internationale de recyclage (aussi basée en France) incroyablement innovante et durable. Ce collectif a mis en place un moyen de réutiliser ou de recycler quasiment tout produit existant.

Si vous cherchez d’autres conseils pour savoir comment réduire ses déchets plastiques, parcourez la catégorie Astuces Zéro Déchet de notre blog écolo !

Pin It on Pinterest