fbpx

Vous aimez vos animaux de compagnie et vous savez qu’ils vous aiment inconditionnellement en retour. Mais saviez-vous que selon une étude américaine, la consommation liée à l’adoption d’un chat ou d’un chien de compagnie contribuait à l’émission de près de 65 millions de tonnes de gaz à effet de serre. ( ça fais pas wouaf tout ça )

Qu’en est-il vraiment?

Aujourd’hui 56% des habitants de la planète vivent avec au moins un animal de compagnie ( peut-être vous ). Mais vous n’avez probablement jamais pensé à l’impact de vos animaux sur l’environnement. Malheureusement, les experts ont constaté que l’impact environnemental des animaux de compagnie peut être énorme.

Soit d’après le PlanetScope ( et uniquement ciblé sur les chats et les chiens ) :

  • Empreinte écologique d’un chien (de taille moyenne) : 0,84ha/an
  • Empreinte écologique d’un chat : 0,15 ha/an

Personne ne peut mettre en doute le lien tissé entre un maître et son animal de compagnie, ils sont là pour vous chaque fois que vous en avez besoin, que ce soit pour vous câliner, vous promener ou vous faire rire. Des études ont même montrer qu’ils vous aident à être de bonne humeur, et baisse le niveau de stress.

Mais ils n’en restent pas moins une espèce invasive: des prédateurs. Ils chassent d’autres animaux, détruisent des habitats, et sont même des vecteurs de maladie. Avancé par le magazine Outlook, les chiens seraient une menace majeure pour les espèces sauvages, provoquant l’extinction de 11 animaux. ( oui oui, votre Médor est destructeur ). Les poils d’animaux peuvent également nuire à l’environnement. Bien sûr notre but aujourd’hui et le votre en tant que maître eco-responsable, est de prendre conscience du fort impact écologique de nos amis à quatre pattes.

Opter pour un mode de vie sans déchets signifie non seulement réduire nos déchets personnels, mais aussi ceux des créatures qui dépendent de nous. Des solutions existent pour limiter l’impact de nos chiens et de nos chats sur l’environnement:

#1 Adopter un animal abandonné

C’est une manière de limiter les saillies, donc la prolifération de l’espèce. En outre, vous feriez une bonne action pour ces milliers d’animaux abandonnés, et du bien à la planète. Un refuge regorge d’animaux qui n’attendent que votre amour.

#2 Composter les poils

Car oui il est possible de composter les poils! Après une bonne séance de brossage, récupérer les poils mort pour leurs donner une seconde vie en les compostant. Également possible de les mettre dans votre jardin, les oiseaux se feront un plaisir de s’en servir pour leurs nids.

#3 Ramasser les crottes (avec des sacs biodégradables) 

Les animaux de compagnie sont responsables de laisser environ 5,1 millions de tonnes de matières fécales chaque année, à peu près la même chose que 90 millions d’humains. Ce qui fait à peu près tout autant de tonnes de plastique, car sauf si votre animal fait “caca” uniquement dans votre jardin, pour ceux qui n’ont pas cette chance, le ramassage d’excrément est obligatoire. Le “sac à caca” devient un vrai problème si, il est en plastique. Privilégiez dans ce cas là, un sac végétal ou en plastique recyclé.

#4 Faire stériliser son chien ou chat

Pour le même problème que donnent les saillies, faire stériliser son animal limite la prolifération de l’espèce. Ainsi de devoir gérer une portée, surtout si elle n’est pas désirée. Par ailleurs, la stérilisation apporte de nombreux avantages sur le comportement de l’animal et sa santé.

#5 Acheter en vrac l’alimentation

Oui l’alimentation en vrac de votre animal est possible, notamment la marque : le bar à croquette ( ça donne envie ) qui permet de n’acheter que la juste quantité. Pour l’emballage, optez pour notre sac en vrac en filet, plus responsable.

#6 Acheter d’occasion certains accessoires

La surconsommation passe aussi par notre animal de compagnie. Il aura besoin de plus ou moins d’accessoires, comme le panier et autres jouets. Plutôt que d’acheter neuf, optez pour l’occasion. Il ne suffira que d’un coup de propre pour faire partir l’odeur de l’ancien propriétaire!

On a compris, l’empreinte carbone est considérable pour nos meilleurs amis à quatre pattes! C’est à nous, être humain, d’être responsable et de faire en sorte que l’impact écologique se réduise par des petits gestes. Faites attention à ce que vous lui achetez tout en adoptant, une attitude responsable qui ne nuit pas à l’environnement.

( Pensée à notre Marlow, qui nous a quitté en Septembre dernier 💚🐱 )

Mon Panier
  • Aucun produit dans le panier.